Panorama du Monde des Succulentes (5)

  1. Qu'est-ce qu'une plante succulente ?
  2. Cactus cierges et cactus boules
  3. Oponces et Cactées épiphytes
  4. Cactées primitives, cristations et autres anomalies
  5. Euphorbiacées, Agavacées et Aloacées
  6. Crassulacées et Mesembryanthémacées
  7. Les autres familles de succulentes
Après les « vraies » Cactées, voici les autres succulentes... Moins prisées que les Cactées en raison de leurs fleurs moins intéressantes, elles présentent néanmoins une très grande variété de formes.

La famille des Euphorbiacées

Cette famille est très intéressante, car elle comporte près de 10.000 espèces, dont un millier de succulentes, pour la plupart africaines, réparties dans les genres Euphorbia, Monadenium, Synadenium, Pedilanthus et Jatropha. L’évolution convergente des Cactées et des euphorbes succulentes à des milliers de Km de distance a conduit à l’apparition de formes de plantes équivalentes. Les Euphorbia ne possèdent cependant pas d’aréoles, mais sont souvent munies d'épines résultant de la transformation des tipules ou des pédoncules floraux. Elle contiennent, de plus, une sève toxique d’apparence laiteuse, le latex, qui nécessite de se protéger la peau et les yeux quand on les manipule. Leurs fleurs ne sont jamais aussi spectaculaires que celles des Cactacées.

On trouve dans ce groupe beaucoup d’espèces arborescentes se ramifiant rapidement et de buissons épineux au port étalé. Madagascar abrite de nombreuses espèces piquantes et feuillues. Il existe aussi quelques rares espèces sphériques, cylindriques, solitaires ou touffues.

Euphorbia ammak
Euphorbia ammak,
une espèce arborescente originaire d'Arabie.
Euphorbia coerulescens
Euphorbia coerulescens
forme un buisson bas aux tiges bleutées.

 

Euphorbia ferox
Euphorbia ferox
constitue des coussins de courtes tiges.
Euphorbia milii
Euphorbia milii possède des tiges épineuses
et des feuilles non succulentes.

Les Euphorbia sont parfois touchées par les phénomènes de cristation et de panachure de l'épiderme. Parmi les formes les plus originales que peuvent prendre les membres de cette famille très polymorphe, on citera le caudex, la « tête de Méduse » et le « corail ».

Les Agavacées et les Aloacées

Ces deux familles de monocotylédones présentent des analogies morphologiques.

Le genre Agave est le membre principal de la famille des Agavacées. Ces plantes sont originaires d’Amérique, mais ont été largement répandues par l’homme dans le monde entier, notamment sur le pourtour méditerranéen. Les agaves se présentent sous forme de rosettes de feuilles pointues et fibreuses, bordées d'aiguillons durs et acérés. Leur sève incolore est irritante. Ils poussent pendant environ 25 ans, avant de fleurir de manière spectaculaire et de mourir d'épuisement.

Agave mapisaga
Agave mapisaga, une espèce géante
proche d'Agave americana.
Agave schrevei
Agave schrevei
Yucca rostrata fleuri
Yucca rostrata en fleurs

Les Yucca, les Nolina et les Dasylirion sont également classés dans cette famille, bien que tous les botanistes ne soient pas unanimes sur le classement de ces trois genres. Leur floraison est également magnifique, mais ne provoque pas la mort de la plante.

Trois genres d'Aloacées africaines sont très répandus en culture : Aloe, Gasteria et Haworthia. Ils étaient autrefois classés dans la famille des Liliacées. Poussant également en rosettes de feuilles pointues, on les confond souvent - surtout les Aloe — avec les agaves. Les aloès sont un peu aux agaves ce que les euphorbes sont aux cactus : des plantes qui, à distance, ont évolué de la même manière, mais qui restent, d'un point de vue botanique, bien distinctes.

Gasteria pulchra
Ce Gasteria pulchra, comme tous les jeunes Gasteria, a des feuilles distiques (en éventail). La plante forme une rosette à l'âge adulte.
Haworthia attenuata fma. caespitosa
Haworthia attenuata 'Caespitosa',
constamment répandu sous le nom erroné d'Haworthia fasciata.
Aloe pluridens
Aloe pluridens, une espèce voisine d'Aloe arborescens, au port plus gracile.

Pour distinguer les agaves des aloès, on regarde le coeur de la plante : les agaves ont des feuilles qui poussent en restant enroulées les unes autour des autres, alors que les aloès ont des feuilles qui s'écartent dès leur apparition. De plus, les Aloe fleurissent tous les ans et n'en meurent pas, leurs feuilles sont beaucoup plus épaisses, car gorgées de sève, et ne contiennent pas de fibres.

Page précédente… Suite…
Bonjour !

Votre identifiant 
Mot de passe
Identifiant / mot de passe perdu ?
Nouveau client ?

 

Chercher un nom, une référence,
un titre, une famille botanique…

 
Votre panier est vide


 
 

Une plante au hasard...


Gymnocalycium ambatoense KH376 - Pot 8 cm


6,00 €

Ets. Kuentz - 327 rue du Général Brosset - 83600 Fréjus - FRANCE
www.kuentz.com © Henri Kuentz 1999-2017