Cours pratiques

  1. Comment récupérer un cactus pourri ?
  2. Les dégâts du soleil
  3. Les semis

Cours n°1 : comment récupérer un cactus pourri ?

Ce Trichocereus poussant en touffes présente une grosse tache de pourriture noire à la base de la tige principale.

Trichocereus atteint par la pourriture

La zone atteinte étant très importante, la décision a été prise de découper la plante en plusieurs boutures. Ceci afin d'éviter de tout perdre.

La pourriture, noire et suintante, est certainement due au Phytophthora cactorum, un champignon parasite qui infecte les terreaux et qui se développe par temps chaud et humide. Cette maladie a démarré au niveau du collet de la plante, c'est à dire la zone en contact avec la terre, mais qui n'est pas une racine.

La tige principale a été coupée, et sur cette photo, on peut voir que la pourriture s'est largement développée à l'intérieur de la plante, alors que l'épiderme n'est pas encore touché au niveau de la coupe. La base de la plante est condamnée et ne sera pas conservée.

Pourriture à l'intérieur du cactus
Pourriture à l'intérieur de la bouture

La tête présente la même infection et doit être recoupée plus haut, à l'aide d'un couteau à lame droite, bien aiguisé. Pour manipuler le cactus, portez des gants en cuir épais.

La nouvelle coupe a un aspect plus sain, mais il faut regarder de plus près...

Vue en coupe
Pourriture légère sur la coupe

Sur cette coupe, on peut voir que le faisceau central de vaisseaux conducteurs de sève a une légère couleur brun orangé. Ceci est la preuve que le champignon est déjà à l'oeuvre dans cette partie apparemment saine.

Après avoir désinfecté le couteau à l'alcool, une nouvelle tranche est détachée. La tige principale est maintenant débarrassée de la maladie.

Cactus recoupé avec un couteau
Eclatement de la touffe

Le reste de la touffe est éclaté. Chaque tige va être préparée comme une bouture indépendante.

Sur cette photo, on peut voir que les rejetons étaient reliés par un "cordon ombilical" blanc à la plante principale. Ce cordon ne présente pas de tache brun-orangé ou noire. La maladie n'a pas eu le temps de passer dans les rejetons. Les plus gros d'entre eux sont déjà autonomes et ont leurs propres racines déjà bien développées. Mais ayant poussé les uns contre les autres, leur base présente des nécroses brun clair.

Touffe éclatée
Boutures

Les plus petites tiges, qui ne sont pas déformées, ne seront pas coupées mais conservées telles quelles. Les plus grosses, ayant une base arquée et inesthétique, sont tranchées de façon à obtenir une bouture rectiligne. Les boutures vont sécher en position horizontale pendant quelques jours, le temps que la coupure commence à cicatriser.  Par temps chaud et sec, les boutures sont vite à l'abri d'une infection. Si le temps est humide, il faut saupoudrer les parties à vif de charbon de bois pilé, sinon elles moisissent vite.

Sur ce détail, on peut apercevoir les embryons de racines qui sont déjà sortis (grand cercle). On ne pourra cependant pas planter ces boutures tout de suite, car le cordon ombilical (petit cercle) n'est pas cicatrisé.

Eclats

 

Le moment est venu de rappeler que les boutures de Cactées et de plantes grasses ne doivent pas être replantées immédiatement. Il faut impérativement les laisser sécher, de manière à ce que les coupures cicatrisent complètement. Sans cette précaution, les tissus des Cactées constituent une proie facile pour les champignons et les bactéries présents dans le sol. Le temps de séchage est proportionnel à l'importance de la coupure. Il peut aller d'une semaine,  pour les petites boutures de plantes grasses, à plusieurs mois pour les très grosses plantes, comme les grands cierges.

 

Boutures rangées en caissette

Les petits rejetons de notre Trichocereus vont sécher une dizaine de jours, puis seront replantés. Les grosses boutures seront redressées et mises à sécher dans une caissette pendant un mois. On les protègera avec du papier journal, sinon les épines pourraient blesser les plantes voisines. Il faut bien caler verticalement les boutures, pour éviter qu'elles se déforment pendant le séchage.

Voici une grosse bouture de Trichocereus qui a séché un mois. Un cal s'est formé et commence à se craqueler. Il est possible de planter cette bouture dans un pot rempli d'un mélange léger (terreau, sable et perlite) maintenu légèrement humide. Placée au chaud et à mi-ombre, la bouture fera rapidement des racines.

bouture de Trichocereus
bouture de Myrtillocactus racinée

Quand les boutures sèchent très longtemps, des racines apparaissent toutes seules. La reprise est dans ce cas assurée !

 
Cours pratique n°1 | Cours pratique n°2 | Cours pratique n°3
 
Bonjour !

Votre identifiant 
Mot de passe
Identifiant / mot de passe perdu ?
Nouveau client ?

 

Chercher un nom, une référence,
un titre, une famille botanique…

 
Votre panier est vide


 
 

Une plante au hasard...


Lithops lesliei 'Albinica' C 36A - Pot 5 cm


3,00 €

Ets. Kuentz - 327 rue du Général Brosset - 83600 Fréjus - FRANCE
www.kuentz.com © Henri Kuentz 1999-2017