Le Jardin Exotique d'Eze (1)

Eze est un petit village médiéval situé entre Nice et Monaco. Edifié sur un piton rocheux surplombant la mer, cet endroit est vraiment magnifique et mérite le détour si vous aimez les vieilles pierres et les cactus !

Le Village

Les habitations sont toutes construites en pierres calcaires montées à la chaux. La blancheur naturelle des façades met en valeur les végétaux plantés ça et là : bougainvillées, Opuntia, Yucca etc.

 

Le village est parcouru par un dédale de ruelles et de passages entièrement dallés. L'étroitesse et la tortuosité de ces venelles témoignent de l'ancienneté du lieu. En conséquence, les déplacements se font uniquement à pied.

;

 

Cependant, un service de bagagiste très original est mis à la disposition des personnes qui descendent à l'hôtel du « Château d'Eza » !

 

Le Château

Au sommet du village, sur les ruines d'un château rasé sur ordre de Louis XIV, un jardin exotique a été créé en 1949. Inspiré par le Jardin Exotique de Monaco, l'endroit est cependant moins étendu et plus exposé aux intempéries. L'éventail d'espèces est également beaucoup plus réduit.

Dès qu'on passe le portillon d'entrée, on découvre sur la gauche un très beau sujet de Soehrensia formosa à 4 têtes. Cette plante originaire de la Cordillère des Andes est très résistante au froid.

 

Sur la droite, un magnifique parterre d'Echinocactus grusonii s'offre aux regards des visiteurs, toujours très attirés par la couleur dorée des épines des « Coussins de Belle-Mère ».

Les Neobuxbaumia polylopha (grands cierges) sont tuteurés et haubannés pour éviter la casse par grand vent.

 

Un beau Ferocactus pilosus (également nommé Ferocactus stainesii), âgé d'une cinquantaine d'années attire le regard par ses épines rouges.

 

La visite continue par un bosquet d'Opuntia tunicata aux épines blanches redoutables. L'Oreocereus celsianus et le Dasylirion wheeleri sont bien entourés !

 

Un Cephalocereus senilis ("Tête de Vieillard") de belle taille regarde fièrement la mer, au côté d'un gros Cereus monstruosus et d'un groupe de Cleistocactus.

Malgré le peu de terre présente sur les pentes de ce sommet rocailleux, des cèdres de l'Atlas ont atteint une belle taille et donnent un peu d'ombre sur le versant sud-est du jardin. Les Yucca aloifolia et les Nolina n'en sont pas gênés.

Deux virages plus haut, voici un grand Trichocereus pasacana en vue plongeante. Ce géant est originaire de Bolivie, où il pousse à 3000 mètres d'altitude. C'est le cierge le plus résistant au froid. Sur le sommet de la branche la plus haute, on peut voir qu'il n'y a plus de grandes épines jaunes, mais des soies blanches, ce qui est une caractéristique de cette espèce.

SUITE >>

Retour au début de la page

 

Bonjour !

Votre identifiant 
Mot de passe
Identifiant / mot de passe perdu ?
Nouveau client ?

 

Chercher un nom, une référence,
un titre, une famille botanique…

 
Votre panier est vide


 
 

Ets. Kuentz - 327 rue du Général Brosset - 83600 Fréjus - FRANCE
www.kuentz.com © Henri Kuentz 1999-2017