Glossaire botanique

Certains termes botaniques que vous trouverez dans les parties techniques de ce site ou dans les livres traitant des Cactées vous sont sans doute inconnus. Cette page vous en donne la signification exacte.

Acaule : se dit d'une plante se développant sans tige apparente.

Aciculaire (angl. aciculate): en forme d'aiguille, mince et pointu.

Acide : se dit d'une eau ou d'un sol dont le pH est inférieur à 7.

Actinomorphe : se dit d'une fleur symétrique par rapport à un axe central. Exemple : fleur de marguerite. Contraire : zygomorphe.

Acuminé : dont le sommet se termine brusquement en pointe aigüe.

Adventice : mauvaise herbe.

Adventif, adventive : qui se développe sur un organe où sa position n'est pas habituelle. Se dit des bourgeons, des racines, etc.

Affinité : relation existant entre les espèces, les genres et les familles, que l'on constate par la présence de plusieurs caractères communs. Par extension, se dit également quand deux plantes ont une bonne aptitude à s'associer par le greffage.

Agame : se dit des plantes que l'on reproduit par multiplication végétative, en l'absence d'organes reproducteurs.

Aiguillon : sorte de piquant différant de l'épine en ce qu'il n'adhère qu'à l'épiderme. C'est une élévation conique de l'écorce, de forme variable, terminée en pointe qui se durcit avec l'âge. Exemple : aiguillon de rosier.

Ailé : pourvu d'une expansion mince, membraneuse, ressemblant à une aile. Exemple : graine ailée.

Aisselle : angle formé par l'insertion d'une feuille ou d'un rameau et la branche qui les porte.

Alcalin : dont le pH est supérieur à 7. Indique la présence de calcaire en quantité importante (synonyme : basique). 

Alterne : désigne la disposition des parties d'un végétal lorsque celles-ci sont placées en alternance à des hauteurs différentes, ni opposées, ni verticillées. Appliqué aux parties d'une fleur, indique qu'elles sont placées sur des rangs différents. 

Androcée : ensemble des étamines ou organe mâle de la fleur.

Anémophilie : dispersion du pollen par le vent. 

Anthère : partie terminale des étamines qui produit et renferme le pollen

Apex : sommet, partie terminale de la tige ou de la plante.

Aphylle : se dit d'un organe dépourvu de feuilles.

Apical : se dit de tout ce qui est situé à l'apex.

Appliqué : à plat contre une surface. Voir Apprimé

Apposé : placé côte à côte.

Apprimé : appliqué sur un organe sans y adhérer. Se dit des poils lorsqu'ils sont couchés sur l'épiderme, ainsi que des feuilles lorsqu'elles sont appliquées contre la tige.

Aréole : petits organes externes caractéristiques des Cactacées, en forme de coussinets, pouvant eux-mêmes donner naissance à de nouveaux organes végétatifs : épines, soies, articles, fleurs ou rejets. Les aréoles sont issues de la transformation des bourgeons latéraux. Chaque aréole ne fleurit qu'une fois.

Article : terme général désignant les parties des tiges situées entre deux noeuds; dans le cas des Cactacées, il s'agit des portions de rameaux ou de tiges métamorphosées, plus ou moins renflées, succulentes, aplaties ou cylindriques, constituant dans de très nombreux cas des organes de reproduction végétative, par isolement. 

Articulé : pourvu de segments ou d'articles.

Atténué : graduellement rétréci en pointe.

Aubier : couche de bois tendre située entre le bois dur et l'écorce. La sève circule encore dans les vaisseaux qui le parcourent.

Autofécond : qui peut produire des graines fertiles par fécondation avec son propre pollen (contraire : autostérile).

Autostérile : se dit d'une plante qui ne peut produire de graines par pollinisation directe (contraire : autofécond).

Axillaire : qui occupe l'aisselle des feuilles ou des bractées. Chez les Cactacées, qui concerne la zone florifère à la base des mamelons des Mammillaria.

Bacciforme : en forme de baie.

Baie : fruit charnu indéhiscent, renfermant une ou plusieurs graines dispersées dans la pulpe.

Basique : synonyme d'alcalin

Biotope : milieu favorable à la vie d'une ou plusieurs espèces animales ou végétales.

Bractée : feuille à la base du pédoncule floral, qui peut prendre des formes ou des couleurs variées. Exemple : bractée de Poinsettia.

Cactiforme : qui a la forme d'un cactus. Fait allusion la plupart du temps à une plante ressemblant à un cactus cierge

Cactophile : collectionneur ou amateur de cactus.

Cactus : membre de la famille des Cactacées, se caractérisant par la présence d'aréoles.

Caduc : se dit de tout organe qui tombe rapidement ou prématurément, selon une périodicité généralement connue.

Cal : tissu de cicatrisation se formant au niveau d'une coupure.

Calice : enveloppe externe des fleurs, formée par les sépales, de couleur généralement verte. Le calice se distingue des bractées par sa disposition verticillée. Il peut être plus ou moins soudé aux autres parties de la fleur; avec la corolle, il constitue le périanthe

Campanulé : en forme de cloche.

Carence : insuffisance d'un élément nutritif. Les carences les plus courantes sont dues au manque d'azote, de fer ou de magnésium et provoquent des chloroses.

Carène : arête saillante, formée par la proéminence de la nervure médiane ou par un pli à angle aigu et longitudinal sur la face inférieure d'un organe, ressemblant à la carène d'un bateau.

Caréné : en forme de carène.

Caroncule : petit corps charnu, de forme et de grosseur variable situé autour du hile de certaines graines, notamment chez les Euphorbiacées (Jatropha, Ricin).

Carpelles : compartiments dont est constitué l'ovaire.

Caudex : organe de stockage situé au niveau du sol, composé d'une base de tige ou d'une racine renflée, ou des deux. (Définition extraite du Cactus Francophone)

Caudiciforme : qui possède un caudex. Les plantes de ce type se caractérisent par une division du travail entre les organes permanents, servant à emmagasiner l'eau et la nourriture, et les organes aériens, généralement éphémères, sièges de la photosynthèse. (Définition extraite du Cactus Francophone)

Céphalium : au sens large, partie apicale de certaines cactacées globuleuses ou colonnaires, garnie d'aiguillons, de poils, de soies, etc., disposés en touffes. Au sens étroit, formation particulière à des genres précis de Cactacées présentant, dans la partie florifère, des masses laineuses constituées de poils ou de soies. 

Cespiteux : se dit des plantes qui s'étalent de proche en proche en formant des touffes compactes sans émettre de stolon.

Chlorose : carence en minéraux provoquant le jaunissement et l'étiolement des feuilles. Les chloroses peuvent être dues à un pH trop élevé, qui rend l'assimilation des éléments impossible. Exemple : chlorose ferrique.

Cilié : bordé de poils minces comme des cils.

Cladode : Rameau aplati, rappelant une feuille par sa forme extérieure, mais dont il diffère visiblement par son origine, notamment par la présence de fleurs qui se développent à la surface ou sur les bords. Les Opuntia possèdent des cladodes, plus communément désignées par "raquette" ou "palette".

Claviforme : en forme de massue, c'est à dire dont l'extrémité est plus épaisse que la base.

Cléistogame : Se dit des fleurs dont la fécondation a lieu sans qu'elles s'ouvrent.

Clinanthe : nom donné au réceptacle floral des Composées et des Dorstenia.

Cloison : membrane qui divise l'intérieur de certains fruits en plusieurs loges.

Clone : désigne un sujet faisant partie d'un groupe de plantes génétiquement identiques. Les plantes obtenues par multiplication végétative (bouturage, greffage, culture in-vitro) à partir d'un seul individu sont des clones.

Cochenille : insecte suceur muni d'une carapace cireuse et cotonneuse blanche (cochenille farineuse) et de deux filaments à l'extrémité de l'abdomen. Voir aussi Kermès.

Collet : partie de la plante située entre la tige et la racine.

Corolle : partie plus ou moins développée de la fleur, colorée, qui exerce une attirance à l'égard des pollinisateurs. Ses pièces sont les pétales. Le calice et la corolle constituent le périanthe.

Côtes : chez les cactus, désigne sur les tiges, l'arête proéminente où apparaissent aréoles et épines.

Composé : s'emploie par opposition à simple, en parlant de tout organe formé de plusieurs parties similaires.

Cotylédon : la ou les premières feuilles qui apparaissent à la germination.

Crénelé : se dit des feuilles, des folioles ou des bractées munies de dents obtuses, droites et arrondies. Ces divisions se nomment crénelures.

Crénulé : diminutif de crénelé; s'applique aux mêmes organes lorsque les dents sont très petites.

Cristé : se dit d'un organe qui présente des déformations irrégulières comme la crête d'une volaille. Ce qualificatif s'applique aussi à des formes végétales à croissance anormale résultant d'une fasciation ou d'un affaissement des tissus, et présentant d'ordinaire la forme d'une crête.

Cultivar : plante obtenue par sélection conservant des caractères propres, désignée par un nom de fantaisie non latinisé.

Cupuliforme : en forme de coupe.

Cuspidé : se dit des feuilles ou autres organes brusquement terminés au sommet, puis plus ou moins longuement prolongés en pointe étroite.

Cuticule : pellicule mince qu recouvre l'épiderme extérieurement.

Décombant : qui retombe ou s'appuie sur le sol ; la partie apicale d'espèces végétales décombantes peut être redressée et ascendante. Synonyme : décliné

Déhiscent : se dit d'un fruit qui s'ouvre spontanément en libérant ses graines quand il est mûr.

Dimorphisme : fait d'avoir deux formes différentes (mâle, femelle) ou successives (jeune, adulte).

Dioïque : se dit de plantes qui portent sur des individus différents les fleurs mâles et les fleurs femelles.

Dormance : activité ralentie d'un organe, le plus souvent due à une baisse de l'éclairement ou de la température.

Drageon : synonyme de rejet. On donne ce nom aux pousses souterraines et rampantes qui ressortent à une certaine distance du pied-mère.

Ecailles : feuilles transformées se chevauchant sur l'ovaire et le tube d'une fleur de cactus.

Endémique : se dit d'un groupe taxonomique (forme, variété, espèce, genre...) qui se rencontre dans une région très limitée, et uniquement dans cette région. (Définition extraite du Cactus Francophone)

Engrais minéral : engrais chimique de synthèse à base de sels d'azote, de phosphore et de potasse, à l'exclusion d'éléments organiques.

Engrais organique : engrais naturel provenant de la décomposition de végétaux ou d'animaux. 

Ensiforme : en forme d'épée.

Epiderme : membrane transparente et incolore qui recouvre presque toutes les parties des végétaux exposés à l'air. Elle est formée d'une ou plusieurs couches de cellules ordinairement vides et fortement adhérentes entre elles, et porte des stomates.

épiphyte : plante qui croit sur un autre végétal ou sur un support inerte, sans être pour autant parasite.

épigé : se dit d'un mode de germination dans lequel la croissance de la tigelle porte les cotylédons au-dessus du sol, comme chez le haricot.

Erigé : se dit d'une plante dont le port est dressé.

Espèce : population d'individus interféconds à caractères communs particuliers, distinctes d'autres populations ayant évolué sous l'action de divers facteurs d'isolement. Les espèces constituent la base de la classification et sont regroupées en genres.

Etamines : organes mâles de la reproduction sexuée, qui se composent d'un filet et d'une anthère au sommet, et qui produisent et contiennent le pollen.

Extrorse : se dit des organes se dirigeant en dehors de leur axe, et surtout des étamines dont les anthères sont tournées en dehors de la fleur.

Famille : groupe taxonomique qui se compose de genres apparentés.

Fascié : se dit des tiges et des inflorescences lorsqu'elles sont aplaties, élargies, et que toutes les ramifications sont soudées sur un même plan. Synonyme : cristé.

Filet : partie inférieure de l'étamine qui supporte l'anthère.

Fleur : réunion des organes de la reproduction et des enveloppes qui les entourent. Voir aussi : pédoncule, sépales, calice, pétales, corolle, périanthe, ovaire, carpelles, pistil, style, stigmate, étamines, filet, anthères.

Floribond : produisant des fleurs en abondance (contraire pauciflore).

Foliacé : dont l'aspect rappelle la forme d'une feuille.

Fongicide : produit de traitement contre les maladies cryptogamiques (dues à des champignons).

Fonte des semis : maladie causée par des champignons et détruisant les plantules. Apparaît en cas de trop forte humidité.

Forme (f.) : subdivision d'une variété, désignant le plus faible degré de différenciation justifiant l'attribution d'un nom. 

Genre : subdivision d'une famille comprenant des espèces apparentées. Son nom commence par une majuscule. (Premier élément du nom botanique, le deuxième étant l'espèce).

Glabre : dépourvu de poils, de soies, d'aiguillons, etc.

Glande : organe de forme très variée et sécrétant un liquide de nature également très variable (odorant, volatil, irritant...) selon les végétaux.

Glaucescent : qui est légèrement glauque, c'est à dire d'un vert bleuâtre ou blanchâtre.

Glauque : se dit des organes recouverts d'une pruine blanchâtre, farineuse ou cireuse, qui les rend presque blancs, grisâtres ou bleuâtres.

Glochide : nom donné aux petites épines qui couvrent les aréoles des Opuntia et genres apparentés.

Glutineux : gluant, visqueux.

Greffe, greffage : art d'implanter sur un végétal un fragment d'un autre végétal devant par la suite remplacer sa partie aérienne.

Habitat : lieu d'origine d'une plante.

Hastée : se dit des feuilles rappelant la forme d'une lance.

Hermaphrodite : ayant des fleurs pourvues des deux sexes, c'est à dire un pistil et des étamines. Synonyme : bisexué.

Hile : ombilic des graines, point par lequel pénétraient les vaisseaux nourriciers.

Humus : résidu noirâtre provenant de la décomposition des déchets organiques végétaux et animaux sous l'action de bactéries. La décomposition lente de l'humus libère de l'azote et d'autres éléments indispensables à la croissance des végétaux.

Hybride : plante résultant de la fécondation naturelle ou artificielle entre individus appartenant à des formes, des espèces et parfois des genres différents. (synonyme : croisement)

Hypogée : souterrain ; se dit des organes d'une plante qui poussent sous terre.

Hypogyne : se dit des parties de la fleur lorsqu'elles sont insérées sous l'ovaire.

Imbriqué : se dit des organes qui se recouvrent comme les tuiles d'un toit. 

Indéhiscent : se dit d'un fruit qui ne s'ouvre pas à maturité pour libérer ses graines. Exemple : les baies.

Inerme : dépourvu d'épines ou d'aiguillons.

Infère : qualifie un ovaire situé sous l'insertion des pièces florales (contraire : supère)

Infundibuliforme : en forme d'entonnoir. S'emploie généralement pour le calice et la corolle.

Involucre : ensemble des bractées situées à la base de l'inflorescence. 

Kermès : insecte proche des cochenilles. Les femelles deviennent inertes et restent après leur mort fixées à la plante. Leurs corps deviennent alors des carapaces membraneuses protégeant la progéniture. Diaspis echinocacti est un kermès parasite des Cactées, qui se présente sous forme de petites carapaces blanches.

Lancéolé : dont les extrémités sont graduellement rétrécies en pointe.

Latex : suc laiteux de teinte et de densité variables, souvent âcre, parfois toxique, produit par les tissus de certaines plantes, notamment les Euphorbiacées et les Moracées.

Limbe : partie étalée et aplatie d'un organe, notamment des feuilles.

Mamelon : petit organe en forme de mamelle couvrant en grand nombre l'appareil végétatif de nombreuses Cactacées, notamment des Mammillaria. Chaque mamelon supporte une aréole.

Membraneux : qui ressemble à du parchemin plus ou moins fin. 

Monospécifique : qualifie un genre ne contenant qu'une espèce.

Mucilage : substance présente chez de nombreux végétaux, qui gonfle au contact de l'eau en donnant des solutions visqueuses.

Napiforme : qualifie une racine en forme de navet, allongée-conique.

Naturalisée : se dit d'une plante qui s'est acclimatée et prospère dans un lieu autre que son habitat naturel. (Définition cactuspro.com)

Neutre : se dit d'un sol dont le pH égal à 7 n'est ni acide ni alcalin.

Noeud : point d'insertion des articles des organes végétatifs sur les tiges et les rameaux.

Oblong, oblongue : se dit des feuilles un peu allongées, à bords elliptiques et obtuses aux deux extrémités.

Obovale, obovoïde : en forme d'oeuf renversé, plus large supérieurement qu'inférieurement.

Oligo-élément : élément chimique qui agit à l'état de traces, mais qui est indispensable à la vie des plantes (Fer, Bore, Cuivre, Molybdène, Manganèse, Zinc sont des oligo-éléments vitaux).

Ombilic : cavité ou cicatrice que laissent certains organes après leur chute.

Ombiliqué : qui est muni d'un ombilic.

Ovaire : partie renflée et creuse du pistil, qui contient les ovules et se transforme en fruit après la fécondation. 

Ovule : organe femelle qui après fécondation par un grain de pollen donnera une graine.

Parenchyme : tissu cellulaire mou qui remplit dans les feuilles les intervalles entre les fibres et l'épiderme.

Pauciflore : portant peu de fleurs (contraire : floribond).

Pectiné : en forme de peigne

Pédoncule : partie mince qui relie la fleur à la tige. Chez les monocotylédones, il prend le nom de hampe.

Périanthe : nom par lequel on désigne l'ensemble des pièces florales extérieures protégeant les étamines et le pistil.

Pétales : pièces colorées de la fleur constituant la corolle.

Pétiole : support de la feuille, situé à la base du limbe et implanté sur le rameau.

pH : abréviation de potentiel hydrogène. Mesure le degré d'acidité d'un sol ou d'une solution.

Photopériodisme : variation de la durée du jour provoquant la floraison de certaines plantes. Ce système est utilisé par les horticulteurs pour faire fleurir les Kalanchoe, chrysanthèmes, Schlumbergera, poinsettias, etc. en toute saison.

Photosynthèse : mécanisme propre aux végétaux chlorophylliens, permettant la fabrication de matière organique (glucides)  sous l'action de la lumière du soleil, à partir du gaz carbonique capté dans l'atmosphère.

Piriforme : en forme de poire.

Pistil : organe femelle de la fleur, comprenant l'ovaire, formé par la réunion des carpelles qui contiennent les ovules, surmonté par le style et le stigmate. Synonyme : gynécée.

Pivot : racine principale d'une plante, celle qui naît la première de la graine germée, prolonge la tige dans le sol, s'y enfonce verticalement et reste plus forte que les autres.

Pivotante : lorsque les racines secondaires sont peu ramifiées et prennent un direction analogue au pivot, on les dit pivotantes. Le terme s'utilise par extension pour les racines verticales servant de réserve. La carotte est un exemple de racine pivotante. 

Pollen : matière pulvérulente presque toujours jaune, libérée par les anthères à maturité et qui féconde les ovaires après s'être fixée sur le stigmate du pistil. Chaque grain de pollen est composé de plusieurs cellules.

Pore basal : ouverture située au bas d'un fruit par où s'échappent les graines.

Porrigé (angl. porrected) : se dit des organes érigés ou dressés en avant.

Port (angl. habit) : aspect général d'une plante, la façon dont elle se tient.

Prostré : se dit d'une plante dont le port est étalé sur le sol.

Pruine : couche poussiéreuse très fine, de couleur blanchâtre ou bleuâtre, qui recouvre l'épiderme de certaines plantes ou de certains fruits comme la prune.

Pubescent : couvert de poils doux et très courts, comme la peau des pêches. Synonyme : duveteux.

Radial : placé au bord d'un espace déterminé ; par exemple, les épines radiales naissent au bord des aréoles.

Raquette : nom donné couramment aux articles aplatis des Opuntia.

Rejet, rejeton : pousse adventive souterraine qui se développe à partir des racines, des rhizomes ou du collet d'une plante. Le rejet produit ses propres racines et constitue un individu indépendant de la plante mère. Synonyme : drageon.

Retombant : qualifie le port d'une plante dont les tiges sont pendantes.

Rhizome : tige souterraine ou rampant à la surface de la terre, garnie d'écailles, donnant naissance à des racines ou des bourgeons. Exemple : rhizome de bambou, de chiendent.

Rosette : feuilles disposées comme les pétales d'une rose et laissant voir le bourgeon central. 

Rustique : se dit d'une plante qui survit à l'extérieur toute l'année dans un climat qui comporte une période de gel. S'oppose à « gélif ».

Rotacé (angl. rotate): s'applique aux organes disposés en forme de roue, et notamment aux corolles étalées horizontalement et circulairement.

Sarmenteux (angl. sarmentose) : qualifie un végétal ligneux à longues tiges souples et relativement grêles, dépourvues de vrilles ou crampons, nécessitant un support pour grimper. Exemple : rosier « grimpant »

Sépales : pièces de la fleur constituant le calice.

Sessiles : feuilles ou fleurs qui naissent directement sur la tige sans pétiole ou pédoncule.

Sétacé : ressemblant à des soies, des cils.

Sous-espèce : subdivision de l'espèce regroupant les sujets originaires d'une aire de répartition isolée et qui possèdent un nombre de caractères communs par lesquels ils se distinguent des sujets typiques de l'espèce. Abréviation : ssp (du latin subspecies)

Sp. : abréviation du latin species (espèce) qui signifie, soit que l'espèce n'a pas encore été baptisée, soit que la plante n'est pas encore identifiée.

Station : lieu où poussent spontanément une ou plusieurs espèces faisant l'objet d'une étude ou d'une excursion.

Stigmate : partie plus ou moins renflée et souvent visqueuse du pistil, destinée à recevoir les grains de pollen.

Stipe : tige cylindrique de certaines plantes arborescentes comme les palmiers et les fougères arborescentes.

Stipule : appendice foliacé ou écailleux situé à la base du pétiole.

Stolon : tige rampante qui s'enracine partout où elle entre en contact avec le sol et qui produit de nouveaux individus. Exemple : stolon de fraisier.

Stomate : organe microscopique de l'épiderme des végétaux, percé d'un minuscule orifice (ostiole) par lequel se réalisent les échanges gazeux avec l'atmosphère.

Style : partie cylindrique du pistil qui surmonte l'ovaire et porte le stigmate.

Subéreux : qui a l'aspect du liége ou qui s'en rapproche.

Subérification : processus par lequel un tissu devient peu à peu imperméable et perd sa constitution herbacée grâce à un lent dépôt de substances particulières destinées à le protéger. Il prend alors l'aspect du liège.

Subspontané(e) : se dit d'une espèce végétale introduite et acclimatée définitivement. (Syn. naturalisé.)

Subulé : se dit d'une forme en cône allongé qui s'amenuise en pointe effilée, comme une alène de cordonnier.

Succulente : nom scientifique donné à une plante capable d'emmagasiner de l'eau dans ses tiges ou ses feuilles et résistante à la sécheresse.  Synonyme : plante grasse.

Thrips : petits insectes allongés et étroits (0,5 à 2 mm de longueur chez l'adulte), parasites des tissus tendres de la plante. Très nuisibles aux cultures sous abri.

Tissu : ensemble des cellules qui ont la même fonction dans un organisme, le plus souvent de structure uniforme.

Tomenteux : couvert de duvet court, épais et rigide.

Traçante : se dit d'une racine qui s'étend et se développe horizontalement sous la surface du mélange. Contraire : pivotante.

Tube floral : partie étroite d'une seule pièce à la base d'une fleur.

Tubercule : racine renflée servant de réserve, ou excroissance que présentent certaines plantes sur les feuilles, l'écorce ou les fruits. Chez les Cactées, désigne un mamelon très allongé.

Tubéreuse : qualifie une racine renflée, arrondie et garnie d'yeux, bourgeons susceptibles de redonner de nouvelles tiges.

Tuniqué : couvert d'une ou de plusieurs écailles protectrices. Enveloppé d'une gaine protectrice.

Turbiné : en forme de toupie.

Urcéolé : renflé au milieu et resserré en haut, comme une bourse. 

Variété (var.) : subdivision d'une espèce, de rang inférieur, regroupant des plantes différentes de l'espèce par une ou plusieurs caractéristiques de forme ou de couleur.

Vermiculite : substance minérale issue de l'altération du mica et de la biotite et entrant dans la composition du milieu de culture de certaines plantes. (Définition extraite du Cactus Francophone)

Vernaculaire : usuel.

Vernalisation : traitement des graines par exposition au froid, dans le but de faciliter la germination.

Verticille : réunion d'organes sur un même plan autour d'un axe commun, formant un cercle ou anneau autour de la tige qui les porte.

Verticillé : disposé en verticille.

Vexillaire : mode de préfloraison dans lequel une des pièces florales, la postérieure, est beaucoup plus grande que les autres et pliée sur son milieu, recouvrant toutes les autres, qui sont placées face à face, comme chez les Papillionacées.

X : signe signifiant qu'il s'agit d'une plante obtenue par hybridation (croisement). En cas de croisement entre deux espèces, se place entre les deux noms d'espèces; en cas de croisement entre deux genres, se place devant le nom de genre hybride. Exemples : Aloe arborescens X humilis, X Aporophyllum.

Xérophile : plante aimant la sècheresse.

Xérophyte : plante adaptée à la sécheresse.

Zygomorphe : se dit de fleurs irrégulières dont les pièces sont disposées selon un plan de symétrie vertical, transversal ou horizontal (contraire : actinomorphe).

Retour au début de la page

 

Bonjour !

Votre identifiant 
Mot de passe
Identifiant / mot de passe perdu ?
Nouveau client ?

 

Chercher un nom, une référence,
un titre, une famille botanique…

 
Votre panier est vide


 
 

Une plante au hasard...


Astrophytum myriostigma - Pot 6 cm


4,30 €

Ets. Kuentz - 327 rue du Général Brosset - 83600 Fréjus - FRANCE
www.kuentz.com © Henri Kuentz 1999-2017