Chili Dec17/Janv18

Envoyé par Guillaume 
Chili Dec17/Janv18
dimanche 21 janvier 2018 08:14:46
Bonjour, voici quelques photos de mon dernier séjour au Chili, où j'ai séjourné un mois pour les fêtes, voir la famille et bien sûr, pour cactusser un peu.

Dans les premiers jours, le frère de Lorena nous emmène à la campagne, pour nous détendre autour d'un lac, l'Embalse Azul. J'en profite pour fouiner dans les environs. Je ne trouverai que des Trichocereus chiloensis.

Embalse Azul, Villa Alemaña, 12/2017

Embalse Azul, Villa Alemaña, 12/2017

Embalse Azul, Villa Alemaña, 12/2017

Embalse Azul, Villa Alemaña, 12/2017

Embalse Azul, Villa Alemaña, 12/2017

Embalse Azul, Villa Alemaña, 12/2017

Embalse Azul, Villa Alemaña, 12/2017

Embalse Azul, Villa Alemaña, 12/2017

Embalse Azul, Villa Alemaña, 12/2017

....

Guillaume
[www.flickr.com]
Re: Chili Dec17/Janv18
dimanche 21 janvier 2018 08:39:37
Superbe! La suite :p
zoe
Re: Chili Dec17/Janv18
dimanche 21 janvier 2018 09:50:48
impressionnants , !!!ces grands cactus , quelle chance de d'approcher de tels spécimens!euh ,la grosse araignée aussi est terrifiante , elle!eye rolling smiley brrrr, thumbs downeye popping smiley, Zoé
Re: Chili Dec17/Janv18
dimanche 21 janvier 2018 10:38:38
Un petit voyage qui nous fait rêver comme à chaque fois, merci Guillaume de partager.
Re: Chili Dec17/Janv18
lundi 22 janvier 2018 08:11:42
Aujourd'hui, je vous emmène sur une petite plage sympa au sud de Valpo, la Playa Las Docas. Elle tient son nom de l’appellation vernaculaire en chilien des Carpobrotus ou "doigts de sorcière" en français.

Il s'y écoule une petite rivière:

Las Docas 12/2017

Les rochers sont souvent tapissés de Nolana, comme sur presque toute la côte chilienne:

Las Docas 12/2017

Las Docas 12/2017

Les fleurs ne font que quelques millimètres:

Las Docas 12/2017, Nolana crassulifolia

Cette plante peut être cristée:

Las Docas 12/2017, Nolana crassulifolia

Les Oxalis sont là:

Las Docas 12/2017, Oxalis carnosa

Las Docas 12/2017, Oxalis carnosa

Ainsi que les Ochagavia:

Las Docas 12/2017, Ochagavia

On y trouve aussi quelques Neoporteria subgibbosa:

Las Docas 12/2017, Neoporteria subgibbosa

dont certains ont fait le grand plongeon:

Las Docas 12/2017, Neoporteria subgibbosa

Voici un crampon de cochayuyo, une algue immense commestible:

Las Docas 12/2017, Durvillaea antarctica

Une jolie petite fleur

Las Docas 12/2017, Stachys grandidentata

Je ne m'y suis pas baigné et pour cause:

Las Docas 12/2017

Pour finir deux oiseaux de la région, l'huitrier noir et le pélican péruvien:

Horcon 12/2017, Haematopus ater

Horcon 12/2017, Pelecanus thagus

...

Guillaume
[www.flickr.com]
Re: Chili Dec17/Janv18
lundi 22 janvier 2018 13:14:27
Comme chaque année tout est très beau, j'ai hâte de voir la suite et du soleil!
Re: Chili Dec17/Janv18
lundi 22 janvier 2018 13:34:00
C'est ce que je préfère, les invitations au voyage !hot smiley

Bravo, les photos sont sublimes. Impressionnant les trichocereus et les cascades de succulentes.
Re: Chili Dec17/Janv18
lundi 22 janvier 2018 14:17:40
Merci Guillaume pour ce voyage en photo avec toi.
J'ai une question : Ces grands Trichocereus est ce qu'ils sont protégés, choyés où est ce que ce sont de simples végétaux comme ici les hêtres ou les épicéas en Haute Savoie ?
Re: Chili Dec17/Janv18
mardi 23 janvier 2018 04:31:22
Bonjour Bernard, non, ces Tricho qui poussent par millions au centre du Chili, ne sont pas protégés. Je pense que les gens les voient comme une plante banale. On les coupe pour en faire des bâtons de pluie dans certains coin et se régénèrent assez bien. Ce qui peut les menacer est la transformation de leur espace en terrain agricole. J'ai vu cette année beaucoup de nouvelles plantations de vignes, d'avocats et d'oliviers (l'huile d'olive est à la mode là bas). Mais il y a de la marge tant leur répartition est grande et de plus ils sont abrités au chaud dans quelques parcs nationaux.
Ce n'est pas le cas des Trichocereus atacamensis ou des Browningia candelaris, qui vivent dans des régions au climat très difficile. Je crois qu'il est interdit de les couper, car il en reste très peu. La sous espèce chiloensis litoralis, n'est pas non plus considérée comme une plante rare à choyer, mais vu l’expansion des constructions en bord de mer, chacun veut sa villa ou son appartement pour des vacances au frais, je me fais un peu de soucis à moyen terme quand à sa survie. Dans la région centre, la côte sauvage se fait grignoter à vitesse grand v.

Guillaume
[www.flickr.com]
Re: Chili Dec17/Janv18
mardi 23 janvier 2018 06:31:38
thumbs downEncore merci Guillaume.thumbs down smileys with beer
Re: Chili Dec17/Janv18
mardi 23 janvier 2018 07:33:24
Si on pousse quelques km plus au sud on arrive à Quintay et sa côte sauvage. Encore!!! vous allez me dire...mais c'est que c'est mon coin préféré à une heure de la maison. C'est un biotope de rêve à la richesse incroyable tant au niveau flore que faune. Cela reste une enclave presque intacte entre l'agglomération de Valparaiso au nord et la côte touristique (Algarobo-San Antonio) au sud. Constructions, incendies, plantations de forêts de pins et d'eucalyptus, pâturage, camping sauvage mettent en péril ce coin qui mériterait le création d'un parc afin de le préserver à mon avis.

Ce jour là il faisait moche, la journée commençait par une bruine assez soutenue et je n'ai pas vu le soleil de la journée.

Quintay 01/2018

Ce n'est pas ce qui va empêcher les vaches et les ânes de brouter la maigre végétation desséchée.

Quintay 01/2018

Quintay 01/2018

Parmi les buisson j'aperçois le lucuma sylvestre arbuste de 2m de haut, cousin du lucuma cultivé dont on fait des glaces et des patisseries ici. Cette plante endémique est inscrite sur la liste rouge des espèces en danger de l'IUCN

Pouteria splendens, Quintay 01/2018

Pouteria splendens graines

L'Eryngium paniculatum se plait bien ici:

Eryngium paniculatum, Quintay 01/2018

Eryngium paniculatum, Quintay 01/2018

Eryngium paniculatum, Quintay 01/2018

En été, il est déconseillé de se promener avec des chaussures pieds nus, une petite herbe vous laisse des fruits très piquants qui arrivent à rentrer même dans des chaussures montantes:

Quintay 01/2018

Quintay 01/2018

Quintay 01/2018

.....

Guillaume
[www.flickr.com]
zoe
Re: Chili Dec17/Janv18
mardi 23 janvier 2018 08:54:45
superbes images! qui font rêver! merci Guillaume.thumbs downeye popping smileysmileys with beer
Re: Chili Dec17/Janv18
mardi 23 janvier 2018 12:50:11
Les trois photos de l'Eryngium paniculatum sont de toutes beautés. Merci d'avoir été les chercher au péril de tes piedswinking smiley
Re: Chili Dec17/Janv18
mardi 23 janvier 2018 13:04:31
Merci Flora, je peux te préciser que les deux premières sont exécutées à l'aide d'un téléphone portable doté d'une appli de filtres, comme plusieurs que vous allez voir dans ce reportage (Iphone + Hipstamatic). Cela permet de mettre un peu de piment dans mes reportages parfois redondants. Et puis certains jours, je n'avais pas mon sac photo, comme à Las Docas. winking smiley

Guillaume
[www.flickr.com]
Re: Chili Dec17/Janv18
mercredi 24 janvier 2018 04:49:40
Au niveau de la mer, on trouve une espèce invasive, qui se croit tout permis (casser des branches pour faire des feux, laisser du PQ et des poubelles partout), un vrai désastre. angry smiley

Quintay 01/2018

Quintay 01/2018

Le niveau de la mer, c'est l'endroit où l'on trouve l'Oxalis:

Oxalis carnosa, Quintay 01/2018

Un Nolana paradoxa, cousin de celui qui tapisse les rochers, aux fleurs bien plus belles ici. Cette espèce est l'espèce type du genre décrite en 1824 et est originaire du Chili et du Pérou

Nolana paradoxa, Quintay 01/2018

Calandrinia grandiflora (de la famille des Avonia et Anacampseros) qui succule in-situ, mais peu en culture je crois:

Calandrinia grandifolia, Quintay 01/2018

Calandrinia grandifolia, Quintay 01/2018

Calandrinia grandifolia, Quintay 01/2018

Dans les rochers proches de l'eau, se plaisent les Neoporteria subgibbosa. Regardez ce groupe, 16 ans séparent les deux photos:

Neoporteria subgibbosa, Quintay 01/2002

Neoporteria subgibbosa, Quintay 01/2018
j'ai l'impression que les plantes se nourrissent du guano qui ruisselle du sommet du caillou.
Une plante dichotomique, phénomène exceptionnel chez cette espèce:
Neoporteria subgibbosa, Quintay 01/2018

.......

Guillaume
[www.flickr.com]
Auteur:

Votre adresse électronique:


Sujet:


Pièces jointes:
  • Types de fichier autorisés : jpg, png
  • La taille d'un fichier ne peut pas excéder 120 KB
  • 3 fichiers supplémentaires peuvent être joints à ce message

Mesure anti-SPAM :
Inscrivez le code que vous voyez dans le champ ci-dessous. Cette mesure sert à bloquer les robots informatiques qui tentent de polluer ce site. Si le code n'est pas clair, essayer de le deviner. Si vous faites erreur, une nouvelle image sera créée et vous aurez la chance de réessayer.
Message:

Forum powered by Phorum.

Ets. Kuentz - 327 rue du Général Brosset - 83600 Fréjus - FRANCE
www.kuentz.com © Henri Kuentz 1999-2018