Tom
Re: Le balcon annécien, série II
lundi 26 août 2019 12:52:15
Pour le plein de vitamines, ils sont à déguster avec la peau. spinning smiley sticking its tongue out
Re: Le balcon annécien, série II
dimanche 8 septembre 2019 00:11:40
Les plus gros de mes "warriors des balcons" (=semis spontanés nés entre 2012 et 2018) sont maintenant devenus de jeunes adultes, serrés dans leurs clayettes plastique qu'ils m'ont dûment déformées:

Du coup, ils ont récupéré d'anciennes terrines à bonzaï (à droite) tandis que les plus petits (à gauche) sont retournés dans leur plastique:

Comme prévu initialement, ces cactus ont toutes les qualités pour survivre: froid, sécheresse, humidité hivernale, soleil, ombre, rien ne les impressionne car à peine nés, ils ont été confrontés à toutes sortes de situations défavorables et les plus fragiles sont morts.
En plus, certains d'entre eux (les plus gros) ont une croissance étonnamment rapide pour des petits cierges rustiques, plus rapide que celle de leurs parents!
Peut-être est-ce dû à la formule de leur substrat, une terre à bonzaï qui semble énormément leur plaire: 1/3 d'akadama (argile légèrement cuite), 1/3 de pouzzolane (à petite granulométrie, 5 mm) et 1/3 de terreau...
Reste à voir s'ils auront tous de belles fleurs, car jusqu'ici seuls deux ont fleuri sans réelle originalité par rapport à leurs parents.
zoe
Re: Le balcon annécien, série II
lundi 9 septembre 2019 14:58:54
il y a toujours de l'activité sur ce balcon !les voila plus a l'aise ces piquants dans leurs nouvelles terrines!thumbs downsmileys with beerZoé
Re: Le balcon annécien, série II
jeudi 12 septembre 2019 17:25:44
Oui Zoé, ceux-là je suis obligé de les soigner car ce sont mes natifs et je fonde de grands espoirs dessus: j'ai pour projet, un jour, de les mettre en pleine terre sous un balcon par exemple winking smiley
Une superbe nouveauté dans la boutique Kuentz au rayon des très rustiques PAR ICIhot smiley
En ce qui me concerne ce n'est pas possible sur un balcon (un des parents est en effet le grand Opuntia engelmanni lindheimeri) mais vous, peut-être...



Modifié 2 fois. Dernière modification le 12/09/19 17:28 par chin@ill.
zoe
Re: Le balcon annécien, série II
jeudi 12 septembre 2019 20:46:19
merci Chin , pour l'info !thumbs down en effet il est intéressant ce dernier Opuntia!sur le site ! en plus très résistant au froid et des fleurs superbes! je vais étudier la question car je prépare une petite rocaille , je vais mettre quelques plantes en pleine terre , contre le mur de la maison mais il n'y aura pas de toit ! donc il auront la pluie , et ce n'est pas très grand donc je ne peux pas mettre des plantes qui grandissent trop !Zoésmileys with beer



Modifié 1 fois. Dernière modification le 12/09/19 20:46 par zoe.
Re: Le balcon annécien, série II
lundi 30 septembre 2019 11:04:27
Henri a changé la parentèle dans la description de cet Opuntia X "Professeur Berthet", c'est en fait Opuntia humifusa x aciculata et ça change tout du point de vue de l'encombrement hot smiley
Re: Le balcon annécien, série II
lundi 30 septembre 2019 21:32:27
Très belle découverte cet Opuntia, mais je reste plus attachée aux echinocereus et tes Warrior sont magnifiques. Rien de tel que les habitués tout petit aux conditions climatiques de nos régions.thumbs down
Re: Le balcon annécien, série II
jeudi 16 janvier 2020 16:01:50
Merci Flora winking smiley
Ça faisait deux ans qu'il était malade, Mammillaria wrighti gît maintenant au fond de son sac poubelle, à son tour victime de la sournoise pourriture sèche qui tue si discrètement mais implacablement ses victimes:

Cette étrange maladie n'a cependant chez moi jamais tué plus d'une plante par pot, elle ne s'attaque qu'aux plantes âgées affaiblies et laisse systématiquement les autres tranquilles, pas de contagion apparente aux voisins comme avec les "pourritures rapides"...
D'ailleurs sa fille, située dans le même pot donc exposée au pathogène, est en parfaite santé: par précaution je traite quand même le substrat au cocktail, on ne sait jamais...
Autre miracle, à peine le cadavre de la plante mère évacué, je découvre un bébé tout juste germé qui se trouvait dessous:

Ça ne va pas être facile pour cette plantule: le substrat ne restant suffisamment humide qu'entre novembre et février, la plupart des cactus rustiques et des adventices ne daigne germer qu'en plein hiver...à suivre!
Et meilleurs vœux à tout le monde tant que j'y suishot smiley



Modifié 1 fois. Dernière modification le 16/01/20 16:02 par chin@ill.
Re: Le balcon annécien, série II
jeudi 16 janvier 2020 17:28:23
Salut Guillaume, c'est quoi déjà la marque de tes warriors (triglochidiatus?)? ça m’intéresse car on a fait une petite rocaille chez mon père en Bretagne...
Re: Le balcon annécien, série II
jeudi 16 janvier 2020 17:47:58
Salut Guillaume, les genres et espèces ayant réussi à se reproduire spontanément puis à survivre à tout sont les Echinocereus triglochidiatus, E.coccineus et E.fendleri, les Opuntia humifusa, O.polyacantha mais aussi Escobaria missouriensis et Mammillaria wrighti.
En plus il y a sans doute de l'hybridation, les hybrides s'avérant parfois plus solides que les parents botaniques winking smiley
Par contre, le climat breton n'a rien à voir avec celui de Haute-Savoie qui est plus sec, plus ensoleillé et surtout plus contrasté (entre le jour et la nuit mais aussi entre l'été et l'hiver) donc peut-être plus propice à ces espèces là car ces conditions gênent beaucoup les ravageurs winking smiley
En tous cas c'est intéressant et j'espère que tu nous fera suivre tout ça hot smiley



Modifié 1 fois. Dernière modification le 16/01/20 17:49 par chin@ill.
Re: Le balcon annécien, série II
vendredi 17 janvier 2020 16:35:30
Bien venue au nouveau né smiling bouncing smiley hot smiley
Re: Le balcon annécien, série II
mercredi 18 mars 2020 15:22:00
J'espère que vous avez tous bien passé l'hiver, ravi de vous retrouver!
Le petiot n'a pas survécu: du moment que son parasol a disparu, le soleil d'hiver généreux cette année me l'a blanchi en quelques jours sad smiley
Un Opuntia polyacantha a pourri, cette fois de pourriture noire classique, en raison des pluies hivernales ayant réussi à bien mouiller près du bord: si je suis encore ici l'hiver prochain, je descendrai dès début novembre tout le monde des tablars au sol et bien loin de cette bordure!
Je l'ai remplacé par des O.polyacantha natifs qui attendaient dans leur clayette: après un Mammillaria wrightii natif ayant pris la place de sa mère, les "warriors" que je suppose plus adaptés continuent donc lentement mais sûrement à venir remplacer les plantes mères défaillantes, le "grand remplacement" se poursuit!
Car mon Echinocereus apachensis, seul représentant de son espèce, a lui aussi été victime de la vilaine et sournoise pourriture sèche:

Il ne manquera ni à E.engelmanni ni à E.fendleri, qui sous peu vont probablement s'emparer de l'espace vital ainsi libéré soit en induisant un rejet, soit en étendant leurs racines vers les restes de celles du disparu dont elles se nourriront:

Après l'hiver le plus doux qu'ils aient jamais connus (-2°C au plus froid, et pour la première fois de ma vie pas de neige qui ait pu tenir en plaine) les autres vont très bien.
Ça boutonne dare dare chez les Echinocereus sp triglochidiata:






Modifié 1 fois. Dernière modification le 18/03/20 18:55 par chin@ill.
Re: Le balcon annécien, série II
jeudi 19 mars 2020 18:42:36
Bonjour
Chouette, le balcon se réveille smiling smiley
Jean Luc
Re: Le balcon annécien, série II
mardi 24 mars 2020 15:41:26
Salut Jean Luc, c'est toujours un plaisir que de te lire ici ou sur le CF winking smiley
Aujourd'hui, opération rempotage d'oponce, plus précisément de la petite Opuntia basilaris brachycyclada: de toutes c'est celle qui pousse le moins vite, avec à son actif pas plus de deux ou trois articles par an, naissant toujours à la base et non à l'apex comme les autres espèces d'où son nom binomial.
J'opte pour le pot cascade, LE pot self service par excellence, celui qui pardonne toutes les erreurs de culture car les cactus aiment bien aller y piocher à la demande en bas ce dont ils manquent en haut:

Je me doutais pourquoi cette pauvre plante végétait, j'en ai la confirmation:

Du coup je charge sans vergogne le bas du pot en terreau pur simplement agrémenté de pouzzolane car ce petit cactus si résistant, qui n'a jamais fleuri depuis son acquisition en 2011, crève littéralement la dalle!
Ta daaaah:

La voici, parmi les autres petites oponces nord américaines:
Re: Le balcon annécien, série II
mardi 24 mars 2020 16:14:12
Elle avait faim cette Opuntia basilaris brachycyclada et soif aussi vu les rides...
Ton balcon va encore nous éblouir cette année !
Je profite de ton post pour te donner des nouvelles de ton bébé : Opuntia pinkavae, des fleurs j'espère....
Pièces jointes:

2020-03-23 Opuntia pinkavae 1.jpg (119.2 KB)  



2020-03-23 Opuntia pinkavae 2.jpg (118.5 KB)  


Auteur:

Votre adresse électronique:


Sujet:


Pièces jointes:
  • Types de fichier autorisés : jpg, png
  • La taille d'un fichier ne peut pas excéder 120 KB
  • 3 fichiers supplémentaires peuvent être joints à ce message

Mesure anti-SPAM :
Inscrivez le code que vous voyez dans le champ ci-dessous. Cette mesure sert à bloquer les robots informatiques qui tentent de polluer ce site. Si le code n'est pas clair, essayer de le deviner. Si vous faites erreur, une nouvelle image sera créée et vous aurez la chance de réessayer.
Message:

Forum powered by Phorum.