Rusticités de différentes especes

Envoyé par Touton83 
Rusticités de différentes especes
vendredi 26 juillet 2019 08:59:53
Bonjour à tous,

Quelles sont les rusticutés réelles (capacités maximales de résistance à des froids secs) des espèces suivantes qui me plaisent bien:

- Neobuxbaumia Polypha: - 6° C max ?
- Myrtillo-cactus Géométrizans: - 8° C max ?
- Haageocereus Versicolor et Acranthus/Olowinskianus: - 6° C max ?
- Ferocactus Pilosus: -8° C max ?
- Azureocereus Hertlingianus: -6 °C max ?
- Vatricania Guenthieri: -6° C max ?

Lesquelles de ces espèces pourrais-je planter chez moi en pleine terre agrémentée d un bon substrat drainant et dans une pente bien exposée au soleil une majeur partie de la journée (disons 80% du temps)


Pour info, je vis au Sud de Draguignan, à une petite trentaine de km (à vol d oiseau) de la mère et je suis en zone de rusticité entre 9a et 9b, c est à dire avec des minima hivernaux allant, selon les années de -1° C à - 7 °C, mais avec toujours un dégel rapide en journées
Le soucis c est que ces gelées peuvent parfois etrecaccompagbées de pas mal d humidité atmosphérique..

Merci d avance pour vos avis éclairées, en espérant aussi que "Maître H. Kuentz" passera par là...????

Bonne après-midi à tous et à toutes.

Olivier.



Modifié 1 fois. Dernière modification le 26/07/19 09:05 par Touton83.
Re: Rusticités de différentes especes
vendredi 26 juillet 2019 12:02:50
je me garderai bien de donner des temp precises . Trop de facteur sont en jeu. Je pense seulement que tu peux retirer myrtillo et azureocereus de ta liste.
Concernant les zones de rusticité , ça m'a toujours fait sourire. Quand il fait 1° chez moi , il peut faire -6 °dans la plaine a 300 metre a vol d'oiseau ! Imagine quand j'ai - 7° ........ Comment peut on ensuite balayer des cartes en disant " ça c'est la zone -5 , ça c'est la zone - 10 etc.... Rien qu'entre le haut et le bas de mon terrain il peut y avoir des difference importante . si tu ajoute un arbre par ci , un mur par la , une haie qui cree des tourbillons etc .... un simple jardin devient un monde en soi.Tu sembles preferer les cierges mais je me permet de te signaler que les echinocactus grusonii ont une rusticité vraiment etonnante sans protection hivernale .Les platyacanthus sont un peu plus sensible a l'exces d'humidité (la laine a l'apex) mais supportent bien des T° basses. Selon ma propre experience les haageocereus sont tres rustique a condition d'etre parfaitement sec ( testé 7, 8 especes a 3 plantes par pot a l'abri de la pluie depuis mi octobre pendant une dizaine d'années) mais en pleine terrre .....? vatricania j'en connais un beau dans l'arriere pays nicois mais il est contre un mur. Le probleme chez nous c'est la neige ....... Il neige , ça fond , tout baigne et on a un record de froid la nuit suivante (ça ne rate jamais) .Il suffit d'une nuit dans l'hiver et ça tourne au carnage.

PS ; trouve toi du Cereus aethiops , chez nous c'est indestructible



Modifié 1 fois. Dernière modification le 26/07/19 12:12 par gilles83.
Re: Rusticités de différentes especes
vendredi 26 juillet 2019 12:25:33
Merci Gilles pour ta réponse avisée
Effectivement, il y a plein de microclimats un peu partout dans une zone géographique donnée..
Et puis chaque jardin à ses recoins, durée d ensoleillement, murets et autres haies qui jouent également.
Tu tentes de protéger tes cactées en pleine terre davantage du mistral ? Du vent d Est ?
Vaut il mieux mettre un cactus à l abri du vent à côté d un mur ou d une haie, quitte à ce qu' il reçoive une durée d ensoleillement moindre, ou bien tu joues la carte de l ensoleillement, la luminosité maximum ?

Merci pour le conseil quant au cereus Aethiops, car il a l air bien beau avec son vert profond et ses épines noires ????



Modifié 1 fois. Dernière modification le 26/07/19 12:30 par Touton83.
Re: Rusticités de différentes especes
vendredi 26 juillet 2019 16:59:14
Les seuls cierges qui pourraient tenir réellement sur le long terme et sans protection dans un jardin du centre Var :

Oreocereus celsianus, trollii, pseudofossulatus ;
Trichocereus pasacana, terscheckii, schickendantzii, werdermannianus, taquimbalensis, tarijensis, candicans, macrogonus.

Dans les boules, Ferocactus pilosus, glaucescens, histrix et robustus tiennent bien jusqu'à environ -6°C.
Sinon, dans les Echinopsis (au sens large) : formosa, bruchii, leucantha, oxygona, plus d'autres espèces de petite taille comme pentlandii, backebergii, aurea, pampana, etc.

Et dans les Echinocereus : coccineus, triglochidiatus, stramineus, enneacanthus, reichenbachii, dasyacanthus, pectinatus, fendleri, engelmannii, viridiflorus, etc.

Tous les autres cierges ... à oublier. Neobuxbaumia ne supporte pas le moindre choc. Au premiers grêlons, la plante pourrit, jaunit et dépérit. Myrtillocactus geometrizans va se couvrir de taches ou partir en bouillie. Haageocereus... peut-être résistants au froid, mais leurs racines sont tellement fragiles qu'il faudrait les greffer sur un Opuntia ou un Trichocereus pour être tranquille. Azureocereus et Vatricania... ça "gèle de peur" smiling smiley

HK smiling bouncing smiley
Re: Rusticités de différentes especes
samedi 27 juillet 2019 03:44:43
" ça gele de peur" grinning smiley
je ne connaissais pas l'expression mais elle est tellement vrai. Le probleme d'un cierge c'est que plus il est grand ; plus il risque de geler. Les plantes les plus rustiques sont toujours petites pour offir le moins de prise possible au vent , au gel etc...... Si tu peut maintenir tes plantes au sec tout l'hiver tu peux multiplier par 20 le nombre d'espece rustique mais pour ça il faut une serre haute et suffisament ventilé pour eviter la condensation (idealement un toit qui deborde et une large ouverture sous ce toit pour secher la condensation) et étanche au niveau du sol . Ou alors prendre un billet d'avion pour les canaries (on en connait grinning smiley). c'est pour ça qu'on a des serres de petites especes . Le jardin c'est de l'amusement ; il ne faut pas y mettre des plantes precieuses.
Pour repondre a tes questions toutes mes plantes sont plein sud , plein vent. Et aethiops est bleu ! un peu gracile mais bien florifere et tres rustique. Mais même si on n'est pas au Mexique , on peut quand même faire des trucs sympa
Pièces jointes:

grus.JPG (95.2 KB)  


Re: Rusticités de différentes especes
samedi 27 juillet 2019 06:52:21
Tu as une serre Gilles ?
Sachant que j ai un petit Myrtillo-cactus Geometrizans qui a souffert un peu (cf 3iemr photo de mon sujet identification n°4 posté le 24 juin), mais a passé plusieurs hivers, lesquelles des espèces ci-dessus (dans le 1er post de ce sujet sur la rusticité) auraient des chances de tenir ?
Merci encore à toi.

Olivier.



Modifié 4 fois. Dernière modification le 27/07/19 07:01 par Touton83.
Re: Rusticités de différentes especes
samedi 27 juillet 2019 08:06:36
Tu devrais les mettre en pot . Les abriter de la pluie l'hiver et les ressortir courant Mars. Si tu fais des "crash test" fais le avec des doublons , pas avec des plantes auquel tu tiens. Et ne prend pas tout a la lettre. une plante qui a tenu a -6 une année peut geler a -4 l'année suivante. ça depend de plein de facteurs . Apprend a cultiver ces plantes avant de te lancer dans des experimentations au jardin.
Re: Rusticités de différentes especes
lundi 29 juillet 2019 05:55:53
Ok. Merci pour tes conseils Gilles.
Re: Rusticités de différentes especes
samedi 3 août 2019 03:54:00
Salut Gilles

Dis-donc tes coussins de belle-mère sont d une sacrée taille...
Tu les as achetés déja bien gros (disons plusde 25-30 cm de diamètre), ou bien tu les a plantés il y a bon nombres d années ?
Concernant la rusticité des cierges, notamment de grande taille, qui seraient systèmatiquement moins rustiques que les "boules" ou autres petits cactus: l enorme Pasacana (resistant jusqu a -10, - 12 ° C) ne serait il pas un bon contre-exemple ?
Sinon, je netrouve pas d Aethiops en vente sur internet.. tu aurais un vendeur en ligne, ou bien une pépinière du Var à me conseiller ??
Merci d avance et bon debut de weekend à toi Gilles.
Olivier.
Re: Rusticités de différentes especes
samedi 3 août 2019 06:43:40
environ 15 cm pour le plus gros et 20 cm pour celui du fond (note qu'il s'est fait depasser) dans les années 80 . Ils sont en pleine terre depuis 93 et ne sont florifere que depuis quelques années.
Tu as raison concernant le pasacana mais c'est deja le cas dans son biotope ! Ce que je voulais dire c'est qu'une petite plante pas tres rustique offre moins de prise au raz du sol qu'en s'elevant a 2 metres. Elle peut même tenir jusqu'a une certaine taille et finir par geler en tete lorsqu'elle est grande.
Ceci dit c'est quand même vrai dans l'absolu . Compare les cactus du mexique et ceux du nouveau mexique ou il gele fort ....... C'est aussi vrai dans les Andes , si certain gros cierges encaissent bien , les plantes les plus hautes (en altitude) sont petites (lobivia ...) enterrées (sulco ......) ou developpent des formes "en coussinet" (austrocylindropuntia) comparable a nos "plantes alpines".
Pour aethiops , je ne sais pas . Mais etant sur le forum d' Henri je ne vais quand meme pas faire de la pub pour d'autres .....grinning smiley
Re: Rusticités de différentes especes
mercredi 7 août 2019 04:08:56
Bonjour Gilles.

Et si je n ai pas de serre,que je les conserve en pot et que je les place
à l intérieur proche d une fenêtre entre octobre et mats, ne risquent t ils pas de souffrir d une température trop élevée (18-20° C) pour un veritable repos végétatif ?

Bonne journée à toi.
Re: Rusticités de différentes especes
mercredi 7 août 2019 04:19:19
A moins que je ne
les conserves à l exterieur, sous un abri/hauvent orienté Est-Sud-Est et dans ce cas ils devraient suppoter les véritables températures parfois de moins 5, voire moins -8°C ponctuellement, avec humidité hivernale ambiante, mais sans les pluies d automne/hiver et avec un soleil direct et réchauffant les plantes dès le matin ?

Lequel de ces 2 cas te paraît le meilleur ?
Re: Rusticités de différentes especes
mercredi 7 août 2019 04:20:41
Dzns le 2ieme cas, je les conserverais également en pot biensur
Re: Rusticités de différentes especes
mercredi 7 août 2019 05:42:44
Sous entendu, le froid sans arrosage/pluie et exposition correcte au soleil, mais avec humidité hivernale ambiante est il donc preferable à un repos vegetatif a l interieur (mais avec moins de lumiere et 18° C permanent) ?

Merci d avance Gilles.
Peut-être Henri Kuentz a t il son mot à dire aussi..

Bonne journée à tous en tout cas.

Olivier.
Re: Rusticités de différentes especes
mercredi 7 août 2019 11:36:20
la solution de l'auvent abrité de la pluie vers fin octobre jusqu'en mars me parait bien meilleure et te permettra de cultiver bien plus d'espece qu'en pleine terre.La plupart de mes cactus argentin , bolivien voire peruvien sont hiverné ainsi.
Dans ton cas il est preferable d'hiverner a 18 ° si tu te retrouve avec une espece bresilienne (par ex.)
Pièces jointes:

P2010027b.JPG (67.1 KB)  


Auteur:

Votre adresse électronique:


Sujet:


Pièces jointes:
  • Types de fichier autorisés : jpg, png, pdf, doc
  • La taille d'un fichier ne peut pas excéder 120 KB
  • 3 fichiers supplémentaires peuvent être joints à ce message

Mesure anti-SPAM :
Inscrivez le code que vous voyez dans le champ ci-dessous. Cette mesure sert à bloquer les robots informatiques qui tentent de polluer ce site. Si le code n'est pas clair, essayer de le deviner. Si vous faites erreur, une nouvelle image sera créée et vous aurez la chance de réessayer.
Message:

Forum powered by Phorum.