Dioscorea elephantipes

Envoyé par Bernard74 
Dioscorea elephantipes
mardi 7 novembre 2017 12:48:25
Voici une nouvelle adoption depuis à peine plus d'un mois mais qui a déjà bien profité car deux petites branches sont sorties depuis.
Je vais découvrir progressivement son mode vie qui semble particulier à lecture de ce qu'on peut trouver sur Internet mais si d'ores et déjà vous avez des conseils à me donner , je vous en remercie.
Pièces jointes:

171107 Dioscorea elephantipes.JPG (105.5 KB)  

Re: Dioscorea elephantipes
mardi 7 novembre 2017 13:17:56
Salut Bernard, c'est une plante qui m'a fait pénétrer le monde des plantes succulentes. Je l'ai aperçue sur l'île de la Cité, le vendeur m'a sorti le livre de Gordon Rowley sur les plantes pachycaules, et là, la terre s'est mise à tourner dans l'autre sens. hot smiley
J'en ai eu quelques unes, des sylvatica, des macrostachya, des rupicola aussi. Je n'ai pas bien compris leur besoin ni leur rythme. j'espère qu'avec une serre tu auras plus de chances que moi.

J'espère que je t'ai bien aidé grinning smiley
Re: Dioscorea elephantipes
mardi 7 novembre 2017 15:40:28
Salut Guillaume.
Ouh la ! Tu m'inquiètes...confused smiley
Re: Dioscorea elephantipes
mercredi 8 novembre 2017 03:55:25
pas la peine de te creuser la cervelle Bernard, il faut respecter le temps de dormance et le laisser "vivre sa vie " , dès qu'il a perdu ses lianes, tu coupe les tiges sèches restantes, tu cesse l'arrosage et tu attends patiemment que son envie de pousser reprenne ..... et là tu reprends les arrosages( parcimonieux ) et tu lui donne un bon tuteur winking smiley
attention aux cochenilles qui adorent les petits sillons , les creux etc......
c'est une plante capricieuse , difficile de donner une ligne à suivre , d'une année sur l'autre sa pousse peut etre différente...............
Pincettes
Re: Dioscorea elephantipes
mercredi 8 novembre 2017 07:06:57
Pas de quoi être inquiet Bernard, comme le dit lynela.
Quand la plante est en végétation, généralement de l'automne au printemps : tu arroses et tu la gardes dans un endroit très lumineux, voire ensoleillé, à T° douce. J'ai rentré le mien hier dans ma cuisine, il y restera jusqu'au 1er mars.
Quand la plante perd ses feuilles, généralement en été : tu cesses les arrosages et tu la gardes au sec, dans un endroit lumineux sans soleil direct sinon le caudex pourrait brûler et les racines sécher.
Re: Dioscorea elephantipes
mercredi 8 novembre 2017 13:51:33
Merci Lynela et Pincettes pour ces conseils , on en a jamais de trop...
Pour l'arrosage, substrat toujours humide ou plutôt comme pour les cactus , laisser sécher le substrat entre deux arrosage ou à vue , en observant les feuilles ?
Pincettes
Re: Dioscorea elephantipes
jeudi 9 novembre 2017 09:18:22
C'est bien une plante succulente, son caudex est un organe de réserve, on attend donc que tout le substrat soit sec pour arroser.
Re: Dioscorea elephantipes
jeudi 9 novembre 2017 15:54:44
Re: Dioscorea elephantipes
vendredi 10 novembre 2017 01:17:36
Certaines guêpes adorent découper leurs feuilles pour en tapisser leur terrier creusé dans la terre meuble de nos plantes succulentes.
Et puis, c’est toujours excitant de voire poindre la tête de la liane après la période de repos.
On peut avoir quelque chose de rapprochant en cultivant une patate douce, on aura des lianes semblables mais un caudex différent.
Voilà quelques souvenirs de l’époque où j’étais très ‘caudex’. smileys with beer
Auteur:

Votre adresse électronique:


Sujet:


Pièces jointes:
  • Types de fichier autorisés : jpg, png
  • La taille d'un fichier ne peut pas excéder 120 KB
  • 3 fichiers supplémentaires peuvent être joints à ce message

Mesure anti-SPAM :
Inscrivez le code que vous voyez dans le champ ci-dessous. Cette mesure sert à bloquer les robots informatiques qui tentent de polluer ce site. Si le code n'est pas clair, essayer de le deviner. Si vous faites erreur, une nouvelle image sera créée et vous aurez la chance de réessayer.
Message:

Forum powered by Phorum.

Ets. Kuentz - 327 rue du Général Brosset - 83600 Fréjus - FRANCE
www.kuentz.com © Henri Kuentz 1999-2017