Les Gymnocalycium


Par : Henri Kuentz
Publié le 06-12-2008

« Je voudrais des cactus faciles à cultiver, qui fleurissent souvent et qui n’envahissent pas ma serre. Que me proposez-vous ? » A cette question que me posent de nombreux débutants, je réponds que les Gymnocalycium présentent toutes les qualités requises !

On sait que les erreurs d’arrosage se traduisent généralement chez les Cactées par la pourriture des racines dans le meilleur des cas, et, au pire, par la perte de la plante. Force est de constater que les Gymnocalycium sont des plantes très solides, quasiment increvables, à quelques rares exceptions près.

La plupart des 71 espèces actuellement acceptées est originaire d’Argentine, le restant provenant de Bolivie, du Paraguay, de l’Uruguay et du Sud-Ouest du Brésil. A part Gymnocalycium saglionis et Gymnocalycium pflanzii, qui sont les « géants » du genre et qui atteignent 30 cm de diamètre ou plus, elles restent de petites dimensions et se prêtent parfaitement bien à la culture en pot.

Leur floraison s’étale pendant tout l’été. De nombreuses espèces ont des fleurs uniformément blanches, ou bien blanches à fond rouge. Dans cette catégorie, Gymnocalycium gibbosum, G. damsii et G. quehlianum sont des « classiques » très florifères.

  
Gymnocalycium quehlianum - Gymnocalycium monvillei var. gertrudae - Gymnocalycium baldianum

Les plantes à fleurs très colorées restent cependant plus recherchées. Gymnocalycium baldianum est l’espèce la plus vendue, grâce à sa superbe floraison rouge. De plus, c’est une plante peu épineuse, qui ne présente pas de danger à la manipulation. Elle convient très bien pour les enfants… et pour les adultes ! Il en existe aussi une variété à fleurs blanches, qui commence à se répandre, ainsi que des hybrides entre les 2 variétés, qui donnent des fleurs roses ou orange.

Dans la catégorie des fleurs roses, G. monvillei et G. buenekeri représentent un bon choix. Alors que le premier est très épineux et pousse en petite colonne, le second forme des touffes de plantes aux côtes larges et aplaties. Les amateurs de fleurs rose pâle peuvent se tourner sans hésitation vers G. brucchii, qui forme de ravissants amas de petites têtes couvertes d’épines blanches appliquées sur l’épiderme. Plus rares sont les espèces à fleurs jaunes, comme G. uruguayense et G. andreae, ce dernier étant toutefois de plus en plus facile à trouver dans le commerce.

Gymnocalycium bruchii

Culture

Les Gymnocalycium n’aiment pas la grosse chaleur qui règne en général dans nos serres à Cactées pendant l’été. Ils préfèrent une ombre légère et un air plus frais. On peut les placer à l’extérieur, mais jamais en exposition brûlante.

Substrat

Côté substrat, les « Gymno » supportent aussi bien la tourbe industrielle que les mélanges classiques pour Cactées, pourvu qu’ils aient de la nourriture en quantité suffisante. Ce sont des plantes assez gourmandes. On veillera à renouveler la terre souvent, c’est à dire tous les ans pour les petits sujets jusqu’au pot de 10 cm, ou tous les 2 ans au delà, même si on leur donne régulièrement de l’engrais pour Cactées.

Entretien

Leur hivernage ne pose aucun problème. Peu sensibles au froid, il suffit de les garder hors-gel et au sec depuis début décembre jusqu’à fin février. A partir du printemps, les arrosages doivent être copieux par beau temps. Le fait que les Gymnocalycium soient des plante solides ne doit pas faire oublier qu’il vaut mieux attendre que la terre ait au moins partiellement séché avant de recommencer à arroser.

Parasites et maladies

Les sujets adultes ne sont pas des cibles spécialement attirantes pour les parasites, grâce à un épiderme relativement épais. Quelques traitements annuels avec un insecticide systémique anti-pucerons suffisent à éloigner le spectre des cochenilles. Parfois, des taches brun-orangé apparaissent à la base des plantes, puis remontent vers le sommet en formant de grandes plaques brunes. Il s’agit d’attaques de rouille, qu’on traite avec des produits contre la rouille du rosier, à base de propiconazole ou de mancozèbe.

Notre gamme de Gymnocalycium

Bonjour !

Votre identifiant 
Mot de passe
Identifiant / mot de passe perdu ?
Nouveau client ?

 

Chercher un nom, une référence,
un titre, une famille botanique…

 
Votre panier est vide


 
 

Ets. Kuentz - 327 rue du Général Brosset - 83600 Fréjus - FRANCE
www.kuentz.com © Henri Kuentz 1999-2017